Une non-recette : la panzanella-brunch

Cet été, j’ai beaucoup vu passer beaucoup de recettes de panzanella, mais ce plat m’a longtemps rebutée. Une salade de pain et de tomates ? Mouais

Jusqu’à ce que je tombe sur une recette de panzanella-déjeuner qui, alors qu’elle ne se distingue des autres quasiment que par le fait qu’elle a un œuf sur le dessus, m’a enfin donné envie de faire une panzanella et d’en tirer ma propre opinion, basée sur un test de goût et pas une lecture d’ingrédients. J’ai rassemblé des légumes du jardin (on a une parcelle de jardin communautaire depuis 2 ans) et j’ai réalisé ma propre version, en mélangeant plusieurs recettes.

dscn4584

Les ingrédients principaux sont les tomates, le concombre et le pain; celui-ci doit être âgé de quelques jours, afin d’être dur et de ne pas devenir détrempé. Si vous n’avez que du pain moelleux sous la main, faites-le griller lentement au four afin d’en faire des croûtons.

Il est inutile d’écrire une recette stricte de panzanella tant les ingrédients annexes qui peuvent y entrer sont variés, et dépendent au final de vos goûts. D’où mon titre de « non-recette », piquée à Food 52 et leurs « not recipes » : le principe est de donner des indications générales permettant de refaire cette recette en tout temps et en tout lieu.

Coupez donc des cubes de diverses tomates (en mélange, c’est tellement plus le fun ! tomates rayées, tomates noires, etc…), de concombre, et votre pain surtout-pas-moelleux, ces 3 ingrédients dans des proportions identiques. Ajoutez, au goût, quelques morceaux de poivron de n’importe quelle couleur, voire même un peu de mangue ou de pêche. Ciselez quelques herbes (basilic et persil frais en ce qui me concerne) et émincez de l’oignon, en ajustant la quantité selon vos préférences.

dscn4586

Pour la vinaigrette, mélangez 1/3 de vinaigre de xérès avec 2/3 de très bonne huile d’olive… et tout ce que vous voudrez : un peu de citron, à peine de moutarde, une pincée d’ail haché. Expérimentez, goûtez, recommencez ! Par contre, le conseil que j’ai pu voir partout : attendez au moins une demi-heure avant de manger, histoire de laisser les saveurs se développer et s’entremêler. Au moment de manger, faites un œuf croustillant par personne : chauffez de l’huile dans une poêle jusqu’à ce qu’elle soit très chaude, à la limite de fumer, cassez un œuf dans un ramequin et glissez-le délicatement dans la poêle (ça évitera qu’une goutte d’huile vous saute dessus). Laissez-le frire jusqu’à ce que le dessous soit croustillant et que le blanc soit opaque, et glissez-le sur votre salade. (ou bien faites votre œuf mollet, si vous préférez)

dscn4590

Les variations sont infinies : certains ajoutent de la mozzarella fraîche ou de la feta émiettée, des anchois, des câpres, du thon, … Il y a même des versions de panzanella d’hiver… sans tomates, mais à la courge. Parce qu’à la base, la panzanella, c’est une recette de pauvre juste destinée à utiliser son pain rassis (selon le même principe que le pudding au pain, par exemple). Et, au fait, j’ai adoré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s