Les trésors de Miss Choco

Miss Choco, ça pourrait aussi être mon surnom, et cette boutique, j’aurais pu en avoir l’idée. Donc, je partais biaisée : forcément, j’avais un a priori super positif sur le projet. Puis quand je suis allée visiter, j’ai trouvé tous les ingrédients d’une formule gagnante : des produits de qualité dont nous parlent avec passion des propriétaires drôlement sympathiques, le tout dans un local accueillant. Personnellement, je n’en demande pas plus.
Le concept, c’est d’offrir du chocolat, mais du vrai, bon, artisanal, créé en petits lots par des fous du chocolat du monde entier directement à partir des fèves dont ils tentent d’en tirer le meilleur; en outre, en ayant affaire directement avec les producteurs, ils peuvent les rémunérer de façon plus juste. On appelle ça le chocolat « bean-to-bar ». Miss Choco, alias Karine Chrétien Guillemette, et son partenaire, Jacques Dussault, proposent un grand choix de tablettes dans leur boutique de l’avenue Mont-royal, à 2 pas du métro.
Mon dernier coup de cœur est une tablette de chez Amma, un producteur brésilien, mais… ce n’est pas du chocolat. Le chocolat est produit à partir des fèves d’un arbre appelé Theobroma cacao; ici, c’est du Theobroma Grandiflorum, aussi appelé cupuaçu, qui produit des cabosses plutôt oblongues (tandis le cacaoyer a des fèves aux pointes effilées). Il en résulte une tablette plutôt claire, bien qu’elle contienne 80 % de cupuaçu.

Quand je l’ai laissé fondre en bouche, il m’a semblé avoir un carré de ganache plutôt que du chocolat; c’est que le cupuaçu contient 62 % de matières grasses, contre 50 % environ pour les fèves de cacao. De quoi être terriblement fondant… En outre, les pourcentages des différents types de graisse varient de l’un à l’autre, le cacao contenant plus d’acides gras saturés, qui contribuent à faire du temps chaud une véritable menace pour votre tablette de cupuaçu : ça fond viiiiite… mais j’adore.

Ça, c’est tout ce qu’on  acheté lors de notre dernier passage… On connaissait déjà le Marou – Treasure Island, spécifique à Miss Choco (vous ne le trouverez donc pas chez Edgar); il est tout de suite devenu mon préféré de tous les chocolats Marou. On a aussi essayé le chocolat Sirene (provenant de Victoria, BC), qui propose une expérience intéressante : ils proposent 2 petites barres dans le même emballage, soit de 2 origines différentes (Équateur/Madagascar) avec le même pourcentage de cacao, soit la même origine avec 2 pourcentages différents, afin de comparer l’influence de chaque paramètre.

Pour les autres tablettes, eh bien il faut encore qu’on les goûte; j’adore me faire conseiller par Karine, qui volette d’un produit à l’autre dès qu’on lui a expliqué le type de chocolat qu’on préfère, les méninges visiblement en pleine action, afin de nous guider au mieux dans notre choix, et n’hésite pas à nous faire goûter plein de chocolat… au final, on n’arrive pas forcément à choisir, et on repart plutôt avec trop de chocolat. 😉

Autre découverte, la petite bouchée « Old school » de Soma Chocolatemaker. Des éclats de fève avec des cristaux de sucre de cane sont broyés dans une vieille machine, pour en faire un produit qui a la texture d’un biscuit bien croquant et qui goûte à la fois… le cacao et le sucre. C’est bête à dire, mais les particules ayant quand même une bonne taille après être passées dans une telle machine, on n’observe pas forcément en bouche un mariage entre les 2, mais une succession entre les 2 goûts plusieurs fois lors de la même bouchée. Déroutant au début (ça n’a rien à voir avec une barre de chocolat!), mais super intéressant.
Jacques et Karine
En plus des délicieuses tablettes, vous trouverez diverses boissons telles que café, chocolat glacé, etc… et des infusions de fèves de cacao. Sachez que des ateliers sont également organisés, par exemple pour tout vous expliquer sur le bean-to-bar; également, il y a déjà eu un atelier d’accord chocolat et bières : j’imagine que d’autres idées d’ateliers de ce genre sont à prévoir… Enfin, depuis mon passage, La Tablette de Miss Choco a une terrasse ! Et ils offrent le Wifi. Plus aucune excuse pour ne pas aller y faire un tour…
Publicités

4 réflexions sur “Les trésors de Miss Choco

  1. J. dit :

    oui c'est une super adresse ! Je suis presque jalouse de ne pas y avoir pensé avant, mais ils sont super sympas et connaissent le sujet sur le bout des doigts : aucun moyen de leur en vouloir 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s