Tiramisù

Je suis une folle de chocolat; j’en ai toujours mangé, parfois trop, trop vite. J’ai déjà eu du mal à m’endormir et je n’ai trouvé la paix que dans un carré de chocolat noir. J’en mange généralement tous les jours; je me renseigne sur ce qui se fait, partout, sur les artisans chocolatiers, j’affine mon goût. 
On croit donc que, pour me satisfaire côté dessert, ça prend forcément quelque chose au chocolat.

Que nenni.
(une expression que je rêvais de placer ici un jour !)
Dans mon cœur, le roi des desserts est le tiramisù. Même quand il n’y a pas de cacao saupoudré dessus.

Mais attention, je parle du VRAI BON tiramisù ! C’est étonnant comme c’est facile à rater. Bien des restos italiens m’ont déçue parce que, malgré d’excellentes pizzas, leur tiramisù était bâclé. Les erreurs les plus courantes :
– le tiramisù ne goûte que le café.
– le tiramisù ne goûte que l’amaretto.
– le tiramisù n’est pas extra-frais, et les biscuits sont détrempés.
– les biscuits ne goûtent rien (les ont-ils trempés dans de l’eau ??)
– il y a plus de biscuits que de crème (ok, mon tiramisù sur la photo est un peu coupable de cette erreur aussi…)
– la crème ne goûte rien.
Et j’en oublie probablement…
Alors voici la meilleure recette de tiramisù que j’aie trouvée à date; ça provient d’une italienne, et je l’ai testée deux fois. En plus, les œufs sont plus ou moins « cuits » par le sucre chaud -on peut manger ça même enceinte !
Alors, délayez 2 c. à soupe de sucre dans un peu d’eau et mettez ça à chauffer; versez la moitié sur 2 jaunes d’œuf et battez, battez, battez. Ça devient tout léger et ça pâlit beaucoup. Ajoutez-y ensuite 200 g de mascarpone.

Puis battez 2 blancs d’œuf en neige; quand ils comment à être fermes, versez-y le reste du sirop de sucre et battez encore jusqu’à ce qu’ils soient encore plus fermes, puis ajoutez-les au mélange de jaunes et de mascarpone. Vient alors le montage; prenez de bons biscuits à la cuiller, trempez-les légèrement dans du bon café, recouvrez-en un plat et versez la crème par-dessus. Perso je suis coupable d’avoir fait 2 étages, ce qui était un peu trop vu la taille du plat et la quantité de crème -ne faites pas comme moi : l’actrice principale dans le tiramisu est la crème, même si les biscuits sont excellents. Veillez à ne pas les imbiber de café; parce que la texture deviendra -oui- carrément dégueulasse. Si vous ne trempez que les faces externes, et mettez au frigo quelques heures, les biscuits vont « boire » une partie de l’humidité de la crème; celle-ci va rester légère et mousseuse mais aura plus de tenue, et les biscuits deviennent moelleux jusqu’au cœur durant ce processus -d’où l’intérêt de ne pas attendre 4 jours avant de le manger, sous peine de les retrouver trop imbibés.

Cette recette donne un tiramisù aérien, mousseux et fondant à la fois.
Pour les inconditionnels du tiramisù à l’amaretto, ou juste pour varier les plaisirs, diluez-en dans le café avant d’y tremper les biscuits. Émerveillés par la douceur et la légèreté (apparente) de ce dessert (bin oui, y’a quand même une bonne quantité de mascarpone dedans… avez-vous regardé le taux de matière grasse sur le couvercle ? Si non, ne vous donnez pas cette peine), vous allez en faire et en refaire plusieurs fois… 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s