Brioches-bonhommes

Après les bredele, voici les manalas. Un mot qui sonne tout aussi drôle, pour une douceur qui se mange aussi toute l’année -et malheureusement aussi, encore plus spécifiquement lors de la St-Nicolas, le 6 décembre. Je vous offre donc encore une recette un peu en retard, quoiqu’elle sera ainsi dans les annales pour l’an prochain; et surtout, comme c’est vraiment bon, on peut aussi la faire à tout moment, en donnant la forme qu’on veut à ce délicieux petit pain au lait. En lisant sur les manalas, j’ai d’ailleurs appris que dans mon coin (en Franche-Comté, au sud de l’Alsace), ils existent aussi sous l’appellation « Jean-Bonhomme ».

Comme il s’agit d’une recette à base de levure, pensez à vérifier cette dernière : si elle n’est plus active, les pains ne lèveront pas, et ça sera forcément moins bon… Mettez quelques centimètres d’eau dans un verre et un bol et vérifiez-en la température du bout du petit doigt : elle doit être chaude et agréable, c’est-à-dire à la même température que votre corps. Vous pouvez alors y ajouter une demi-cuillerée de levure. Si elle est encore active, elle va, en 10 à 15 minutes, commencer à mousser. S’il n’y a aucun changement et que vous avez juste une soupe chaude de levure diluée, évitez de l’utilisez : vos manalas seront plus plats et moins moelleux.

J’ai suivi une recette… parisienne. 😛 Je vous la retranscris ici avec les volumes; elle permet d’obtenir 5 manalas… n’hésitez donc pas à la doubler ! : 

250g de farine (1 tasse 1/4)
100g de lait (entre 1/3 et 1/2 tasse)
1 oeuf
1/4 cc de sel (cuillère à café ou à thé)
50g de beurre fondu (1/4 tasse)
8 g de levure de boulanger déshydratée (1 sachet)

40g de sucre (3 cuillères à soupe ou à table)

À partir de là, mélangez tout, laissez lever une heure, puis formez vos 5 bonhommes. Je forme des ovales de pâte, je découpe les bras et les jambes aux ciseaux et je les écarte du corps; je tire et je vrille un peu l’extrémité pour former un semblant de tête. On peut ensuite décorer avec du chocolat ou des raisins, puis on cuit à 180°C ou 350°F pendant 10 à 15 minutes… et on tente de ne pas en engloutir 3 dès la sortie du four.



Évidemment vous pouvez aussi simplement en faire des petites boules ou toute autre forme qui vous tente, ou encore ajouter des pépites de chocolat directement dans la pâte. Évitez de les manipuler dès la sortie du four, ils risquent de se fissurer (voir mon bonhomme de gauche…) Bon appétit, et amusez-vous !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s