Bonnes adresses à Brooklyn

Durant le week-end de la fête du travail, j’ai profité d’avoir 4 jours de congé pour faire une petite escapade à New York. J’ai d’abord écumé les blogues de bouffe pour repérer des adresses de restos et cafés recommandés pour leur qualité; une fois sur place, je n’ai pas eu l’occasion de tout tester, mais j’ai eu le plaisir de tomber en plus sur d’autres endroits sympathiques. Par contre, la liste est longue, alors ça va prendre plusieurs billets… ici, je vais uniquement vous parler de Brooklyn.

Arrivée au métro Bedford, je me suis aventurée au hasard des rues, et je suis tombée sur le café-boulangerie Ovenly.

Ça m’a forcément donné envie de cookies, et je suis donc entrée voir leur sélection…

Le café est petit et chaleureux, et les biscuits ont tous l’air délicieux… Bien que les scones au fromage bleu et noix de pécan me faisaient de l’oeil, j’ai opté pour les cookies salés aux pépites de chocolat.

J’ai décidé d’aller les manger plus loin dans un parc, et c’était vraiment bon !! Par contre c’est juste un peu dommage que le sel ne soit présent qu’au centre; mais ça goûte vraiment le fait-maison fraîchement sorti du four, mmmm…

Je suis ensuite allée au Smorgasburg, une foire alimentaire qui se tient tous les samedis. L’adresse, c’est simple, marchez sur la 7ème rue vers l’ouest jusqu’au bord de l’eau; quand vous rencontrez un attroupement, c’est là.

Il y a une foule de stands – la page de la foire en liste 81. Dans ces cas-là, difficile de faire un choix; tout est local (de New York même ou de la région environnante), et va du stand de bouffe à manger sur place (huîtres, sandwiches, glaces,…) aux stands d’huile d’olive, conserves, légumes cultivés dans un jardin de Brooklyn, etc…

J’ai fini par me décider pour une petite bruschetta aux légumes grillés de chez Sunday Gravy, avec une limonade à la mangue.

C’est servi avec quelques brins de roquette et une sauce vinaigrette légèrement sucrée. Assurément, ça a été fait avec beaucoup d’amour.

 
Par contre on est illégaux si on est plus de 4 676 personnes au Smorgasburg. 😛

En poursuivant ma balade, je suis tombée sur la 3ème rue sur une jolie épicerie : Dépanneur.

Il s’agit en fait d’une épicerie fine, qui vend une foule de produits délicieux : cafés, chocolats, confitures, et surtout beaucoup de fromages et charcuteries.

L’endroit est superbe, avec ses énormes ardoises qui annoncent une partie des produits proposés. Une halte intéressante pour un sandwich ou un bon café, voire même acheter une étamine et glaner des conseils sur la fabrication de fromage frais maison…

Pas très loin sur la même rue, mes chocolatiers préférés, et une des raisons pour lesquelles j’ai commencé à m’intéresser à Brooklyn : les frères Mast.

Dans un grand espace aux murs de brique, des sacs de fèves de cacao attendent sagement leur transformation…

… transformation expliquée sur une grande ardoise. Voici tout sur la fabrication du chocolat à partir des fèves :

Les chocolats sont séparés en 2 sections, l’une est celle des « collaborations » : café des torréfacteurs Stumptown coffee (situé dans un autre quartier de Brooklyn), sel du Maine, vanille… D’autre part, on a aussi les chocolats d’origine -et ceux-là, on peut les goûter avant d’acheter !

Il y a également quelques bouchées chocolatées, brownies, caramels au chocolat, etc… ainsi que des formats de chocolat de 2 livres -j’ai craqué pour une tablette de chocolat de Papouasie…

Bref, comme le résume l’ardoise dans la rue, du « vrai chocolat », fait avec amour à Brooklyn.

Une autre belle découverte dans le quartier, le café Black Brick, qui s’approvisionne également chez les Stumptown coffee roasters.

Ce qui distingue particulièrement ce café, c’est sa décoration vintage magnifique, mais encore plus son plafond incroyable !!

Et le café latte est vraiment délicieux…

L’inspiration vintage est même présente aux toilettes.

 

 
La rue Bedford a également un très beau magasin de fromages.

Mais finalement, c’est bien plus que ça; chocolats, huiles d’olive, bonbons… Un grand choix de produits fins d’ici et d’ailleurs.

Le produit-phare reste les fromages, et ceux-ci possèdent chacun de longues descriptions enchanteresses…

Bref, le quartier de Williamsburg, dans Brooklyn, possède un charme fou. Il y a un tas de petits cafés, pâtisseries, restaurants, c’est peuplé d’artistes, d’artisans locaux qui se connaissent et se soutiennent; c’est coloré, multi-ethnique… et en outre, on a une vue magnifique sur Manhattan.

Les studios Kinfolk!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s