Restaurant Laloux

Un anniversaire, c’est le moment idéal pour réunir au resto les gens qu’on aime. Pour cela, j’ai choisi le bistro Laloux, dont j’avais souvent entendu parler dans certains blogs que je suis.

Différents cocktails maison vous sont proposés; pour ma part, je me suis laissée séduire par un mélange de rhum blanc, granité de fruits de la passion et basilic frais. Frais et fruité, un apéritif original et délicieux !

Nous avons commandé différentes entrées, ici la truite de Nouvelle-Écosse, yaourt, gel d’argousier, fenouil et pomme verte:

L’œuf de cane en meurette, betteraves et lardon: il s’agit d’un œuf mollet réchauffé dans le vin rouge.

Concernant le tartare de bœuf saisi, armillaires de miel marinés (les petits champignons blancs longilignes), émulsion d’ail noir et mimolette… la sauce ressemblait étrangement à une sauce au chocolat, mais goûtait comme une sauce BBQ de qualité.

L’assiette de charcuteries maison et légumes marinés :

Pour ma part, j’ai voulu goûter le velouté de topinambour, servi avec de l’huile de tournesol de M. Dewarvin (huile biologique québécoise), quelques morceaux de noix et une crème montée aux cèpes. Divin.

Pour le plat, j’ai goûté aux pétoncles aux herbes salées du Bas du Fleuve, gnocchi noirs et aïoli vert. J’aurais aimé avoir plus de gnocchis, puisque leur nombre pouvait se compter sur les doigts d’une main. Les pétoncles, saisis avec des herbes salées, étaient excellents.

Le filet de bœuf de la Ferme Eumatimi médium-saignant, purée de rutabaga caramélisé, pommes de terre kipfler, salade de choux de Bruxelles et vinaigrette au babeurre était moelleux à souhait, et la sauce était abondante et délicieuse.

J’ai pu goûter une fourchettée de tagliatelles maison, crème fumée, chou-fleur rôti et truffe. J’ai adoré la crème, car le goût de fumée était très présent. Je n’ai par contre pas identifié clairement le goût de la truffe.

Pour finir, les desserts de Stéphanie Labelle ! J’ai choisi le parfait glacé au chocolat Manjari, qui ressemblait visuellement à du foie gras, servi avec une poire pochée dans l’anis, des morceaux de gâteau au chocolat, et un sorbet à la poire où le goût du fruit envahissait vraiment la bouche – un sorbet de qualité !

J’ai également pu goûter une bouchée de la dacquoise à l’arachide, café, chocolat Jivara, et glace arachide, surmontée d’une plaque de chocolat à la fleur de sel. Seule déception : ce dessert se goûte en mélangeant les différents ingrédients, car la petite crème légère sur la dacquoise, quoi qu’ayant une texture intéressante, avait peu de goût. Par contre il y avait une quantité généreuse de fleur de sel, intéressante dans cette association chocolat-arachide sucrée-salée.

La présentation de la crème au citron, cake au pavot, gel de citron Meyer et crumble au chocolat blanc était inattendue, mais ce dessert présentait une variété de textures intéressantes et un goût de citron fort sans qu’il prenne totalement le dessus sur le reste :

Enfin, un café au lait décaféiné. Avec une mousse dense et amère : mmmm…

Restaurant Laloux
Entrée, plat et dessert : 50 $ avant taxes, service et breuvages.
Publicités

2 réflexions sur “Restaurant Laloux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s